Commissions des Lois Citoyennes

54 membres

  • Rouennaises, rouennais et habitants des communes voisines qui êtes confinés chez vous, ne vous inquiétez de rien. Christophe Castaner dont la pertinence, l'honnêteté intellectuelle et la compétence ne peuvent être mises en doute par personne, explique qu'en l'état actuel des investigations (c'est à dire au stade 0) rien ne permet d'affirmer que les fumées sont toxiques. Il est bien connu que tout dégagement de fumée surtout s'il émane d'hydrocarbures est un bienfait pour la santé 🤔.
    Donnez nous quand même des nouvelles et bon courage à vous.

  • Bonjour à tous,
    Quelques informations des CDLC pour cette rentrée afin de tenter de résumer les questions reçues par courriel où celles issues de nos différentes rencontres de cet été, visant à des démarches convergentes et mobilisatrices, rencontres qui se poursuivront durant les prochains mois.
    S’agissant de l’e-mail de contact, plusieurs membres des commissions nous ont demandé de le sécuriser un peu plus qu’en extension @gmail, c’est désormais fait : cdesloiscitoyennes@protonmail.com
    Des commissions sont (doucement mais sûrement !) en cours de constitution et cette lente préparation convient très bien à tous car nous nous attaquons, d’une part, à une tâche passionnante, plutôt difficile mais pas du tout insurmontable, c’est d’ailleurs ce qui en fait la saveur. D’autre part, les propositions de lois issues des Commissions (peut-être le socle d’un nouveau programme politique citoyen qui aura peu de choses à voir avec l’existant ?), ne peuvent que s’inscrire sur du moyen terme.
    Un tel projet ne s’improvise pas tant il est inédit de faire concevoir un programme électoral par les citoyens.
    Un peu plus de 100 personnes nous ont contacté depuis la rentrée pour créer ou intégrer une commission, certain(e)s ont pu le faire, d’autres sont dans l’attente de pouvoir en rejoindre une existante ou d’en créer une nouvelle. Ceci demande un travail de préparation important qui prend du temps, toutefois, nous ne sommes qu’au début de l’histoire et des groupes de travail vont se constituer durant les prochains mois et au moins pendant tout le premier semestre 2020. Pour être efficient, il parait souhaitable d’avoir plusieurs commissions par département et donc des milliers de membres, il y a donc encore beaucoup de pain sur la planche !
    Comme indiqué par ailleurs, nous avons le temps jusqu’au printemps 2021 où le moment de faire la synthèse sera venu. Mieux vaut tenter de bien faire que de vouloir trop en faire et trop vite.
    Si vous voulez vous impliquer, nous vous invitons à télécharger le pdf qui détaille le projet sur LLJ ou sur www.cdesloiscitoyennes.com et à bien le lire. Vous trouverez également sur le site, d’autres informations permettant de constituer (c’est plus facile) ou d’intégrer (c’est plus compliqué car généralement les membres se connaissent et sont plutôt méfiants) une commission, ainsi que des ouvrages ou des liens qui peuvent se révéler utiles pour mieux appréhender la situation politique, économique, écologique, financière et sociétale du moment. Sur ces derniers points nous n’en sommes qu’au tout début, le nombre d’ouvrages et de liens devrait considérablement s’étoffer d’ici la fin de l’année 2019.
    Certaines personnes nous sollicitent pour qu’on leur fournisse les travaux en cours avant de rejoindre un groupe de travail. Nous ne pouvons souscrire à ce type de demande pour au moins trois raisons. Tout d’abord, même si le but ultime est de prendre le pouvoir en constituant un programme électoral national, pour le moment chaque commission dispose de ses travaux comme elle l’entend, et par conséquent est libre de les divulguer ou pas. Il serait toutefois pour le moins hasardeux que des citoyens qui travaillent depuis quelques jours ou quelques semaines sur une proposition de loi visant à créer un programme politique, envoient dans la ̎nature ̎ le fruit de leur travail qui de toute façon est loin d’être abouti. Il faudra vraisemblablement ̎ montrer patte blanche ̎…
    En deuxième lieu, la prudence impose de ne pas pratiquer ainsi car nous aurons de toute évidence des tentatives de récupération de toutes sortes ainsi que des risques d’infiltration. En troisième lieu, toujours pour des raisons qui tiennent à la précaution, certaines commissions qui travaillent sur des sujets particulièrement sensibles ne souhaitent absolument pas être identifiées tant ce qu’elles sont en train de découvrir est stupéfiant. Nous leur laissons donc le soin de constituer leurs groupes pas à pas, par le bouche-à-oreille, leurs réseaux professionnels ou de connaissances. Nous réfléchirons ensemble, à terme, sur la façon de mettre en relation les différentes commissions travaillant sur des mêmes sujets en vue de mettre les travaux en commun.
    Pour choisir un sujet, certaines commissions s’appuient sur les résultats de la Consultation Nationale Citoyenne qui a été réalisée dans 39 départements auprès de 107 155 personnes (1 302 894 contributions) et dont le mode opératoire permet de dire que plus de 95% des personnes enquêtées n’appartiennent pas au mouvement des Gilets Jaunes, mais en revanche, les résultats démontrent que beaucoup de français sont insatisfaits et inquiets pour leur avenir.
    Cela étant, chacun(e) est libre de constituer une commission pour travailler sur n’importe quelle matière dans la mesure où tout est quasiment à refondre dans notre société, il n’y a que l’embarras du choix. Simplement, dans la mesure où le but (encore une fois ambitieux) est de prendre l’Assemblée Nationale en 2022, il parait plus logique de travailler sur des sujets qui préoccupent les citoyens que sur des thèmes qui ne trouvent que peu d’écho dans la population.

    En résumé et comme indiqué sur le site, si vous souhaitez créer une commission, rassemblez une dizaine de personnes qui partagent le même engouement et qui prendront le temps de bien faire les choses, puis allez chercher des compétences dans le domaine concerné pour l’étoffer sur le plan technique. Au travers de notre vie professionnelle, de notre vécu, de nos loisirs, de nos études, nous avons tous été témoins de ce qui ne fonctionnait pas et de ce qui était à réinventer. L’expérience de tous est plus que nécessaire, elle est fondamentalement indispensable.

    Un dernier point, de nombreux salariés du privé comme du public, indiquent vouloir nous aider mais ont peur pour leur carrière, leur avancement, leurs budgets de recherche, une mise éventuelle au placard, etc, etc … Il va de soi que leur aide sera précieuse et qu’il n’est pas question de lister et de mettre en ligne tous les membres des commissions. Nous prévoyons de mettre par groupe de travail un ou deux (c’est mieux !) contacts pour que des liens puissent se tisser à travers tout le territoire.
    A très vite.
    CDLC

    Site : www.cdesloiscitoyennes.com
    E-mail : cdesloiscitoyennes@protonmail.com

  • Bonjour à tous,
    Vous pouvez nous retrouver également sur le site en cours de construction www.cdesloiscitoyennes.com parallèlement à LLJ (pour laquelle les concepteurs du site travaillent bénévolement d'arrache pied !). Si vous pensez à créer ou à intégrer une commission n'hésitez pas à vous manifester en écrivant à cdesloiscitoyennes@protonmail.com
    Même si le mois d'août est un peu particulier pour beaucoup d'entre nous et que septembre et octobre devraient donner une nouvelle impulsion et de nouvelles directions aux mouvements citoyens, nous répondrons à vos e-mails dés que possible.
    Bonnes vacances à celles et ceux qui peuvent en prendre et ne sont pas encore partis et plein de courage à tous les autres.

  • Bonjour à tous, en attendant que les admins de LLJ terminent la version 2.0, veuillez consulter à nouveau la page "Commissions de Lois Citoyennes" à laquelle ont été rajoutés deux articles qui détaillent mieux l'objectif que nous visons. Si vous souhaitez avoir le pdf de la dernière version demandez le nous à cdeloiscitoyennes@gmail.com, vous le recevrez en retour. Une autre info, plusieurs dizaines de groupes attendent aussi avec impatience la nouvelle version de LLJ qui permettra de visualiser ce sur quoi travaillent les autres commissions ailleurs en France, de manière à intégrer éventuellement une commission et/ou à échanger sur les travaux réalisés et pourquoi pas les mettre en commun. En attendant la rentrée qui permettra aux groupes de se structurer et de choisir des thèmes, sachez que la première commission en cours de constitution va travailler sur une proposition de loi traitant de la façon de combattre la pédocriminalité, (de la mise en sécurité immédiate des enfants jusqu'à la revisite de la pénalisation de tels actes).

  • Retrouver toutes les infos sur ce projet ici

    https://lalignejaune.fr/commissions-lois-citoyennes